26 décembre 2008

Les résultats des élèves en français continuent de se détériorer.

(Québec) Au primaire, les résultats des élèves en français continuent de se détériorer, confirmant la tendance observée depuis la mise en place de la réforme en 2000.

« Le taux de réussite des élèves de sixième année à l'épreuve d'écriture a encore chuté entre 2005 et 2006, passant de 83 % à 81 %. En 2000, ils étaient pourtant 90 % à réussir cet examen. »

(pour lire l'article du Soleil)

Bravo !

Bravo, à toutes les réformes, à tous les réformistes, à tous les plénipotentiaires du Ministère. Vous avez bien fait votre travail. Il fallait absolument tout changer. Tout était trop difficile. Il fallait faciliter les choses. Vous vouliez justifier votre emploi, vous aviez dangereusement soif de pouvoir. Vous auriez décidé que nous serions la dernière génération à posséder notre langue que vous n’auriez pas procédé autrement.

Vous avez presque réussi. Heureusement qu'il y a encore certains parents qui veillent au grain et à l'éducation de leurs enfants.

Bravo le Ministère ! Vous avez fait la même chose avec notre histoire.

Petit concours pour le gagnant duquel il n’y aura rien d’autre à gagner que la gloire !

« Comment appelle-t-on quelqu’un ou un organisme qui dépossède sciemment un peuple de sa langue et de son histoire ? »

D’ici à ce que nous prenions les choses en mains, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2009 ! Et surtout, la santé !

Il en faudra pour faire changer les choses.

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !