8 février 2009

1759

J’en ai plus qu’assez.

J’en peux plus.

Vous devez cesser.

N’en jetez plus,

La cour est pleine.

Lâchez-nous avec les Plaines.


Don't rub it in !


On a tellement de temps à rattraper

On a tellement d’Histoire à se raconter

On a tellement de rêves à réaliser

On a tellement besoin de s’organiser

On a tellement de compatriotes à mobiliser

On a tellement d’autres choses à s’occuper

Tes niaiseries, tes provocations

La reconnaissance de notre nation

Un véritable piège à con.

Tel est pris qui croyait prendre,

Le peuple québécois n’est pas à vendre.


Don't rub it in !


Nous, on en a soupé des Plaines

On ne veut pas les oublier,

Mais on veut surtout pas en entendre parler.

Une fois, ça suffit,

Et de la façon dont ça s’est passé,

Il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser.


Don't rub it in !


Commémorer la défaite des armées françaises en Amérique du Nord,

C’est ajouter l’insulte à l’injure,

C’est vouloir nous humilier,

Nous outrager,

Nous agonir.

Alors, je dis à tous ces ténors

Vous nous voyez comme des vaincus.

Erreur !

Nous sommes des battants,

Nous sommes des survivants !

6 commentaires:

Louise a dit...

Bonjour Partipris,
Je suis scandalisée.
Le maire Labeaume et ses semblables ont l'intention de remplir les coffres de sa ville en célébrant notre quasi extinction, la défaite des Plaines d'Abraham, qui aurait imaginé qu'un jour certains d'entres nous descendraient aussi bas.
C'est une honte.
Le maire de Québec me donne envie de lui taper dessus, je m'arrête ici car je ne réponds plus de mes paroles.
LOUISE/SAPINE

Parti Pris a dit...

Cette histoire est effectivement incroyable.

Comment peut-on descendre aussi bas pour de l'argent ?

Labeaume me déçoit au plus haut point.

Lucie a dit...

Bonjour,
Mais c'est : N'IMPORTE QUOI!!!
"Commémorer la défaite des armées françaises en Amérique du Nord,

"C’est ajouter l’insulte à l’injure,.."
Il faut arrêter le MASOCHISME les cousins!!!
Quand le Canada, le Québec vont-ils se délivrer de la tutelle britannique?
Le Québec ne devrait rien devoir au R-U et pas plus à la France!
Nous sommes vos cousins, pas des colonisateurs et pas des donneurs de leçons!
Le QUEBEC devrait être un état à part entière dont la langue principale est le Français comme ici!
Cela n'exclut nullement les langues régionales ou autres!
Finalement, vous allez être aussi "défaits" que les Français!
L'état français n'a pas glorifié p les victoires de Napoléon mais la défaite de Waterloo!
UN COMBLE!!!SCANDALEUX!
Si, si,"on" a participé à WATERLOO, "on" a envoyé des"trucs" pour se faire battre une deuxième fois!!!
Je tiens à préciser que je trouve Napoléon d'une intelligence rare mais que je n'aime pas son action politique dictatoriale!!!!
Votre histoire des plaines d'ABRAHAM,lieu extra, c'est HONTEUX, HONTEUX, comme WATERLOO pour les Français!!!!
Stop d'aller à CANOSSA!!!

Parti Pris a dit...

Je suis tout à fait d'accord avec vous, sauf lorsque vous faites le lien avec l'habitude de l'État français de glorifier la défaite de Waterloo. Dans votre cas, c'est du masochisme.

Dans notre cas, ce sont les conquérants qui veulent commémorer cette victoire. Comme si les descendants des Prussiens commémoraient Waterloo à Paris.

Le Québec sera, un jour, libre ! Nous y travaillons.

Anonyme a dit...

Pas pour être plate, mais car je suis conscient de votre insistence sur l'orthographe, "dont" devrait se lire "don't". Je sais qu'on est fiers de ne pas comprendre l'anglais au Québec, mais il y a des limites.

Je m'abstient de commenter le fond de "1759" - ou de votre blogue en générale - car je crois que tous les Béscherelles au monde ne pourraient pas vous aider avec cela...

Parti Pris a dit...

Merci Anonyme ! J'ai fait la correction. Et, pour ne pas être "platte", je ne vais pas relever vos nombreuses fautes, "il y a quand même des limites".

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !