1 février 2009

LA LÉGION D’HONNEUR À JEAN CHAREST

LA LÉGION D’HONNEUR À JEAN CHAREST


Sarkozy est pour le fédéralisme canadien.

On n’en a rien à cirer.

Desmarais a agi.


Sarkozy vient faire une saucette lors du Sommet de la Francophonie.

On n’en a rien à cirer.

Desmarais a agi.


Sarkozy a changé la formule de « Non-ingérence, mais non-indifférence »

Pour nous dire que « Le Canada est son ami, les Québécois sont ses frères ».

On choisit ses amis pas sa famille.

On n’en a rien à cirer de Sarkozy.

Les Français non plus.

Desmarais a agi.


Sarkozy remet la Légion d’honneur à Jean Charest.

Mais pourquoi ?

Qu’a-t-il fait ?

Qu’a-t-il dit ?

C’est un fédéraliste.

Ah ! Sarkozy aussi.

Charest est donc plus qu’un frère, il a été élevé au rang d’ami.

Ah bon ! Comme Desmarais.

Desmarais est plus qu’un ami pour Sarkozy.

Desmarais a encore agi.


J’espère que les Québécois pourront aussi, un jour, choisir leurs amis.

Il est fort probable qu’à ce moment-là, Sarkozy et Desmarais, on en n’aura rien à cirer.


  • J'ai envoyé ce texte au Président Sarkozy pour protester. Vous pouvez en faire autant en cliquant ici.

Qu’est-ce que Charest a promis à Desmarais pour obtenir cette faveur ?

Une partie d’Hydro-Québec ?


Pour visionner ma vidéo sur ce sujet.

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !