25 février 2010

Jean Charest est en train de déposséder le Québec

Il faut lire cet article de Richard Le Hir sur les tractations entre Charest, le Nouveau-Brunswick, Hydro-Québec, etc., et Power Corporation.

« Qui donc a intérêt à ce qu’Hydro-Québec sorte de ses frontières territoriales et de son mandat pour faire cette transaction ? Car il faut comprendre que le jour où Hydro-Québec s’aventure à l’extérieur de ses frontières, elle tombe sous la compétence de l’Office national de l’énergie d’Ottawa, et elle s’expose à être déclarée à l’avantage général du Canada, selon les termes de l’article 92(10) de la Constitution de 1867, repris en 1982. .... Jolie porte ouverte à un scénario de privatisation... »

Évidemment, Desmarais et Power ne sont pas loin.

Ce qui, quant à moi, confirme la raison pour laquelle Desmarais a soudoyé Sarkozy afin que ce dernier remette la Légion d'honneur à Charest.

D’autres récompenses l’attendent sûrement.

Que fait l’opposition officielle ?

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !