26 avril 2010

Québec Renouveau - Un nouveau parti souverainiste ?

C’est la pire chose qui pourrait se produire.

Je considère le PQ comme notre outil politique dans le sens où lorsque nous, les Québécois, serons prêts à nous donner un pays, le PQ et toute notre députation (Québec-Ottawa) auront le devoir de nous donner ce pays politiquement.

Mais notre indépendance est trop importante pour la laisser entre les seules mains du PQ ou de tout autre parti, aussi nouveau soit-il.

Notre indépendance, c’est notre affaire.

Nous devons nous organiser, développer une force citoyenne assez forte pour amener notre bras politique à agir.

Créer un nouveau parti au lieu de consacrer nos énergies à mobiliser le peuple québécois, nous divisera davantage; nous continuerons à faire ce que nous faisons depuis au moins 15 ans discuter et tourner en rond. Pire, nous aurons l’impression d’avancer puisqu’il y aura alors un nouvel interlocuteur.

En conclusion, la clé appartient aux Québécois eux-mêmes, pas à un nouveau parti politique.

C’est la pire erreur que nous pourrions commettre.

L’indépendance d’abord !

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !