13 août 2010

Les gagnants de la culture OU L’art de tout confondre ?

Éditorial de Mario Roy - Cyberpresse
http://bit.ly/d4D8mZ

Mon commentaire :


Les gagnants de la culture OU L’art de tout confondre ?

« Art contre divertissement: c’est une guéguerre qui agonise faute de combattants, sauf en Europe... et dans quelques poussiéreuses officines québécoises, bien entendu. »
Monsieur Roy, les dictionnaires, ça existe. Il y en a même dans Internet si vous préférez « googler » que « larousser » ou « roberter » ou « grand-dictionnaire-terminologiquer ».
Divertissement : Action, moyen de se divertir, de s'amuser, de se distraire, de divertir les autres.
Art : Expression, par les œuvres de l'homme, d'un idéal de beauté.
Les deux participent à la culture, mais les deux ne sont pas synonymes.
Pourquoi amalgamez-vous la réalité européenne avec celle du Québec quand tout le monde sait que l’exportation de la culture québécoise se porte très bien malgré le gouvernement Harper ?
La « culture mainstream », c’est l’impérialisme culturel américain. Le développement des cultures nationales, leur exportation, leur ouverture sur les autres cultures sont la voie de l’avenir. C’est d’ailleurs ce que l’UNESCO a reconnu en adoptant la Convention sur la défense et la promotion de l’expression des diversités culturelles dont le Québec s’est fait un ardent défenseur.
Quand nous défendons notre langue et notre culture contre l’hégémonie d’une seule, ce sont toutes les langues et les cultures du monde que nous défendons.
Semer la confusion comme vous le faites ici, ce matin, sert les intérêts de qui, monsieur Roy ?

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !