17 octobre 2010

Le plus beau voyage - Claude Gauthier

Pourquoi être contre la loi 103 ? Pourquoi vouloir l'indépendance ?
Claude Gauthier a répondu à ces questions en 1972 : 

Le plus beau voyage

J'ai refait le plus beau voyage 

De mon enfance à aujourd'hui   
Sans un adieu, sans un bagage 
Sans un regret ou nostalgie  
J'ai revu mes appartenances   
Mes trente-trois ans et la vie 
Et c'est de toutes mes partances 
Le plus heureux flash de ma vie  
Je suis de lacs et de rivières  
Je suis de gibier, de poissons 
Je suis de roches et de poussière    
Je ne suis pas des grandes moissons  
Je suis de sucre et d'eau d'érable    
De pater noster, de credo   
Je suis de dix enfants à table  
Je suis de janvier sous zéro 
Je suis d'Amérique et de France 
Je suis de chômage et d'exil 
Je suis d'octobre et d'espérance 
Je suis une race en péril  
Je suis prévu pour l'an deux mille 
Je suis notre libération   
Comme des millions de gens fragiles 
À des promesses d'élection 
Je suis l'énergie qui s'empile D'Ungava à Manicouagan  
Je suis Québec mort ou vivant 
Je suis Québec mort ou vivant 

1 commentaire:

André Lavoie a dit...

Il y a une dizaine de jours, Claude Gauthier expliquait en entrevue le contexte dans lequel il avait composé cette chanson, au début de l'année 1971, en route pour rendre visite à ses parents.
J'avoue avoir alors versé deux ou trois larmes en me rappelant cet octobre que j'avais vécul pendant 76 jours à la prison de Parthenais.
Quelques épisodes sur mon blogue:

http://terroirderousseau.blog.ca/

André Lavoie

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !