6 novembre 2010

LE DEVOIR - Encore une fois, n'importe quoi.

Le Devoir - Isabelle Paré 

Il en a du culot Jean-Paul L’Allier de vous avoir dit ça : « La majorité des budgets va dans le béton, mais que dépense-t-on dans la réelle création, dans le sang qui coule dans les veines de créateurs? »

Il a eu la plus belle occasion d’aider les artistes quand la ministre a créé, l’an dernier, le comité L’Allier sur la Loi sur Statut de l’artiste.

Il a complètement laissé tomber les artistes pour écrire un rapport résolument patronal. Les travaux de son comité ont donné lieu à toutes sortes d’irrégularités, de traitement de faveur à l’égard des associations de producteurs, et j’en passe.

Son rapport a été dénoncé par toutes les associations d’artistes.

Quand on ne s’informe pas, on transcrit les pires idioties.

Pauvre travail journalistique.

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !