4 décembre 2010

Seules les écoles laïques peuvent être subventionnées

Publié le 4 décembre 2010 par R.I.N.

Il me semble que le débat sur le caractère laïque de nos écoles a eu lieu et que le consensus social est clair à ce sujet.

Or, le ministère de l’Éducation verse depuis 2006 plus d’un demi-million de dollars par année à une école primaire musulmane que certains qualifient d’intégriste. Il s’agit de l’école Dar Al Iman (ce qui signifie Maison de la foi).

Le débat qui s’est installé la semaine dernière à l’Assemblée nationale entre le PLQ et l’ADQ portait essentiellement sur le fait que cette école serait liée à une organisation appelée « Les Frères musulmans » selon l’ADQ; ce que le PLQ nie.

Le problème principal n’est pas là, comme Rima Elkouri de La Presse le souligne dans un article intitulé « Les écoles ghettos ». Elle écrit : « Le Québec a choisi de rendre son système scolaire laïque il y a 10 ans. Il a choisi de refuser le modèle communautariste en matière d’éducation. Il a choisi de faire de l’école le creuset par excellence d’une culture citoyenne commune. Et il a le devoir de faire en sorte que sa politique publique reflète ces choix de société. On ne peut pas, d’un côté, prôner les grands principes de l’école du «vivre-ensemble» et, de l’autre, financer des écoles qui, tout en se réclamant de ce même principe, demeurent dans les faits des exemples du «vivre-séparé». »

L’école doit être laïque, point à la ligne. Et l’État ne peut déroger à cette politique peu importe la religion en cause qu’elle soit juive, musulmane, catholique ou autre.

Les écoles qui proposent un projet religieux ne doivent pas être subventionnées par l’État
. Il me semble que c’est clair et facile à comprendre.

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !