7 avril 2010

Esquisse du vrai visage du français au Québec

« Esquisse du vrai visage du français au Québec »
Pierre Curzi


Ruefrontenac.com : « L'anglais séduit cinq fois plus que le français à Montréal »

Ce que j’en retiens ?


« Pierre Curzi refuse pour l’instant de se prononcer sur des idées afin de renverser la vapeur... »

Voilà !

Je viens de regarder ton bras et tu n’as plus de main. Tu saignes abondamment. J’ai bien quelques idées pour t’aider, mais je préfère te laisser le temps d’y penser et d’en débattre avec tes amis et ta famille.

Oui cette recherche tombe à point nommé, mais il m’est évident que la seule et unique solution c’est de nous donner un pays qui nous ressemble, un pays dont la seule langue officielle sera le français. Plus que la situation du français, ce qui me choque, c’est qu’un député aussi connu du PQ n’en souffle pas mot.

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !