12 mai 2010

Charest nous a bien eus !

Charest s’en irait l’automne prochain, il accéderait à un poste lié à l’environnement au niveau international. 

Il ne faut pas le lâcher et le discréditer ici et à l’échelle internationale; il ne doit pas obtenir ce poste ni aucun autre d’ailleurs. 

Depuis des mois qu’il dépense notre argent pour faire son lobby personnel: on doit exiger qu'il rembourse le Québec. Il y a toujours bien des limites.

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !