12 février 2011

Lettre ouverte à monsieur PABLO LUGO HERRERA

Monsieur Herrera, mettez fin à votre grève maintenant
Il faut être irresponsable pour vous appuyer



Le site Vigile.net a refusé de publier cet article. Pourquoi ?


Monsieur Herrera,

J’ai été touché par votre geste. Même révolté. Je trouvais incroyable que vous soyez le seul à le faire. J’ai même songé à vous imiter dans l’espoir de déclencher un effet domino. 

Puis, j’ai reçu ma première douche froide. On vous a amené à Québec au point de presse de M. Amir Khadir, député de Mercier et de M. Scott McKay, porte-parole de l'opposition officielle en matière de mines. Insouciance pour votre santé ? Manipulation ? Provocation ? Utilisation ? Je ne sais pas, mais c’était une triste idée.

J’ai alors commencé à trouver tout à fait irresponsables tous ceux et celles qui vous appuient ou vous encouragent à poursuivre votre grève de la faim; ou pire, qui vous utilisent.

De deux choses l’une : ou vous êtes sérieux et faites vivre à votre femme et à vos quatre enfants un véritable calvaire, ou vous voulez seulement faire parler de vous.

Dans les deux cas, vous devez arrêter.

Tout le monde, y compris moi-même, veut tellement se débarrasser de Charest que plusieurs font preuve de courage par procuration : ils vous appuient, vous transportent  et vous brandissent comme un trophée, etc., mais eux, ne font pas la grève de la faim.

Après avoir rejeté du revers de la main une pétition de plus de 250 000 noms (électronique et papier), croyez-vous vraiment que Charest va céder devant votre action ? Poser la question, c’est y répondre.

Notre vraie chance, on l’a eue quand est venu le temps d’agir à la suite de l’immense succès de la pétition contre Jean Charest : à la place, tout le monde s’est écrasé devant le bonhomme Carnaval. Il y aura un grand prix à payer pour cela. On ne laisse pas ainsi tomber le peuple impunément. 

Finalement, j’ai voulu en avoir le coeur net et voici ce que j’ai retrouvé dans Internet.

1 - Monsieur PABLO LUGO HERRERA vous vous êtes présenté comme candidat indépendant lors des élections provinciales de 2008; vous avez obtenu 246 votes, Véronique Hivon a été élue.

2 - Aux municipales de 2009 à Joliette : « Alors qu’on apprenait plus tôt cette semaine qu’un premier candidat, Pablo Lugo-Herrera, s’opposera à l’Équipe Laurin en affrontant l’actuelle conseillère Diane Nicoletti dans le district 4/Centre-Ville. »
Vous avez obtenu 33 votes. 

3 - En juillet 2010, vous écriviez ceci dans le site de l’Hebdo Rive-Nord : - 12 Juillet 2010 à 11:19:24
Je suis très content de savoir ça, car mon objectif est faire de Joliette la meilleure ville de la planète. La plupart des adolescents colombiens qui restent ici à Joliette privilégient l'éducation plutôt que le travail, donc ils vont devenir des professionnels qui dans le futur vont influencer la société joliettienne. Bref,il faut avoir une université ici au lieu d'une prison.Vous attendrez que je sois maire de la ville pour voir ça, car je serai toujours un candidat indépendant qui travaillera pour le bienêtre des citoyens. Merci.

4 - En février 2011, vous faites la grève de la faim.

Sincérité ou coup de publicité ?

Je pose la question.

Aucun commentaire:

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !