20 mai 2012

La France doit retirer la Légion d'honneur à Jean Charest !

Voici le texte de la lettre. Vous n'avez qu'à le recopier, à le signer de votre nom et puis à l'envoyer à l'adresse suivante : 



Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
ou par Internet au :
http://www.elysee.fr/ecrire/

À François Hollande
Président de la République française

Monsieur le Président,

Les Québécois vous prient de retirer la Légion d’honneur que votre prédécesseur, Nicolas Sarkozy, a remise à Jean Charest pour plaire à leur ami commun Paul Desmarais.

Jean Charest vient d'attaquer les libertés fondamentales des Québécois. Sa Loi 78 instaure l'arbitraire, criminalise le droit de manifester et bafoue le droit fondamental à la liberté d'expression, de réunion pacifique et d'association.

Il s’est donc, de ce seul fait, rendu indigne non seulement de gouverner le Québec, mais il a aussi déshonoré la Légion d’honneur que la France lui a remise.

Je le sais, vous étiez le candidat favori des ressortissants français vivants au Québec et aussi le mien.

Je sais aussi que vous ne sauriez tolérer un tel affront, vous qui protégez par-dessus tout les valeurs de la France « Liberté, Égalité, Fraternité » que Jean Charest vient de bafouer.

Je vous remercie de m’avoir lu et espère, au nom du peuple québécois, obtenir votre assentiment à ce retrait et dans le plus grand déshonneur.

(Inscrire ici votre nom)
Citoyen du Québec

14 mars 2012

Charest et le PLQ endettent volontairement le Québec




De 108 milliards $ en 2008, la dette du Québec atteint aujourd’hui plus de 245 milliards $.

Voilà le résultat de huit ans au pouvoir de Charest et du PLQ.

Il faut savoir que cet endettement extraordinaire du Québec est volontaire, voulu et planifié par le PLQ et Charest. Pourquoi ?

Charest et le PLQ prennent tous les moyens pour nous endetter autant dans le but de convaincre les Québécois que leur seule porte de sortie sera de privatiser Hydro-Québec notre trésor collectif.

Et pour qui le PLQ et Charest trahissent-ils tous les Québécois ?

Je vous le donne en mille : pour Desmarais qui cherche à se diversifier pour éviter de trop souffrir de la crise économique imminente.

Vivement des élections qu’on lui montre la porte de sortie et qu’on rétablisse la situation économique du Québec !

24 février 2012

Les journalistes de La Presse ne pourront pas toujours ne pas en parler.

« Desmarais, la dépossession tranquille » de Richard Le Hir À paraître en avril.


Sur la base des conclusions de ce livre et de la cinquantaine de chroniques que Richard Le Hir a  publiées sur ce sujet sur Vigile depuis deux ans, il a demandé et obtenu la tenue d'une enquête du Commissaire au lobbyisme sur les activités de Power Corporation

29 janvier 2012

Ce matin, dans Twitter. Faut-il en rire ou en pleurer ?

Moi, ça m’enrage.

Le Parti québécois gazouillait à qui mieux ses résolutions.

J’ai alors commencé à les paraphraser et à gazouiller, à mon tour, ce que j’aurais voulu que le PQ décide.

Voici ce que ça a donné. Certains péquistes n’ont pas apprécié, démontrant ainsi leur volonté de ne pas conduire les Québécois à l’indépendance.

EXCLUSIF - Le 15 février (15 février 1839), #Marois déclarera l'indépendance du Québec. Adoptée à l'unanimité ! #instancePQ #assnat #polqc

EXCLUSIF - Le 16 février, #Marois déclenchera la rédaction de la Const de la Répub du QC Adoptée à l'unanimité ! #instancePQ #assnat #polqc

EXCLUSIF - Dernier sondage Appuis à la souveraineté : La population du QC = 43 % Le Conseil national du PQ = 28 % #instancePQ #assnat #polqc

EXCLUSIF - Le #CNPQ rejette une proposition visant à faire du Québec une république. Rejetée à l'unanimité ! #instancePQ #assnat #polqc

EXCLUSIF - Le #PQ constate son incapacité à faire l'indépendance et #Marois propose sa dissol. Adop à l'unani! #instancePQ #assnat #polqc

EXCLUSIF - Le #PQ exigera une enquête du vérificateur général sur l'Île Bizard et ses bizarreries. Adopté. #instancePQ #assnat #polqc

EXCLUSIF - Stéphane Dion aurait été approché pour joindre le #PQdSac #instancePQ #assnat #polqc

Comble de l'hypocrisie et du détournement de pensée! #Marois cite #Bourgault ! #instancePQ #polqc #assnat

Le PQ est vraiment devenu un cul-de-sac !

PQdSac !

24 janvier 2012

Réponse à Marissal

QUI A TORPILLÉ DUCEPPE - Vincent Marissal

Mon commentaire 

"Encore une fois vous faites preuve d'une grande malhonnêteté. J'espère que le Conseil de presse sévira. Vous tentez maladroitement de faire porter le débat sur la source de la fuite alors que ce qui est en cause c'est le "traitement" que La Presse a réservé à cette affaire.

Voici un extrait du texte de Richard Le Hir vers lequel vous avez mis un lien en espérant sans doute que l'internaute moyen vous croirait sur parole sans aller vérifier. Vieille tactique.

"Dans une opération d’une rare brutalité digne des coups les plus fumants réussis par le grand magnat de la presse William Randolph Hearst aux États-Unis au début du siècle dernier, Duceppe est passé de vie à trépas. En effet, samedi matin, La Presse frappait un grand coup. Le tiers supérieur de sa première page lui était consacré, avec une photo bien léchée mais « vacharde » à souhait, et un texte faisant état d’une « utilisation douteuse des fonds publics ». Fatal à souhait.

La manœuvre est tellement grosse qu’elle mérite qu’on s’y arrête. Sur la photo, Duceppe apparaît renfrogné et buté. Ses yeux sont exorbités et ses lèvres pincées. La tête rentrée dans les épaules, il a l’air furieux. Le message de la photo est clair, c’est un sale type. Quant au texte, il est formulé pour démolir Duceppe dans l’opinion publique sans exposer son auteur ni La Presse au risque d’une poursuite judiciaire."

Voilà tout est maintenant dit et surtout tout est maintenant clair."

3 janvier 2012

Le temps est venu de mettre les points sur les « i » !

Élément nouveau - Gilles Rhéaume a été coopté président du R.I.N. en son absence (voir photo) !


Bonjour à tous les membres du R.I.N. !

Sachez, tous, que :

1 - le 26 décembre 2011, j’ai écrit ce qui suit à M. Gilles Rhéaume : « Je voulais aussi vous mettre en garde et vous aviser qu'il est de plus en plus évident que le R.I.N. a été noyauté. Soyez donc très prudent ! »

2 - le 27 décembre 2011, j’ai écrit ce qui suit aux membres du Bureau du R.I.N. (Jean-Claude Pomerleau, Julien Bonnier, Lise Pelletier, Antoine Bilodeau et je réalise aujourd’hui que dans mon empressement, j’ai oublié Jean-Jacques Nantel, avec copie à Richard Le Hir et Rhéal Mathieu): « J'appuie l'analyse de Richard et particulièrement les 2 derniers paragraphes.
J'ai été le premier à comprendre le "jeu" de Rhéal Mathieu; j'ai démissionné parce que je savais que je n'avais pas ce qu'il fallait pour lutter contre une telle attitude et aussi, parce que, connaissant le professionnalisme de Richard, il accepterait de prendre la relève. Ai-je eu raison, ai-je eu tort ? Peu importe. Ce qui est un fait, c'est que la situation a continué de dégénérer, malgré les "bonnes nouvelles" dont Rhéal Mathieu fait état dans son message à Richard.
J'ai démissionné en janvier 2011, mais j'ai suivi le R.I.N. à la trace depuis. Ah oui ! Je suis redevenu membre du R.I.N. depuis septembre dernier et je n'ai toujours pas reçu ma carte de membre. J'ai en dossier le chèque encaissé par le R.I.N. pour le prouver. Un autre hasard ! »

Voici les 2 derniers paragraphes du courriel de Richard Le Hir à Rhéal Mathieu ainsi qu’aux membres du Bureau : « Quelle que soit la valeur de Gilles Rhéaume - et je ne la mets aucunement en doute - les conditions dans lesquelles il est devenu président du RIN ne passent pas la rampe de la légitimité.
Je maintiens par ailleurs que tu n'as pas ta place au RIN, que tu es un danger pour celui-ci et pour nous tous, et sois assuré que je ferai le nécessaire pour que cela se sache partout où ce sera utile, à moins que tu ne te retires de toi-même. »

4 - Le 1er janvier 2012, le secrétariat du R.I.N. a fait parvenir aux membres un courriel accompagné d’un bilan de ses activités. Un texte et un courriel non-signés. Étonnant pour un organisme comme le R.I.N.

Sachez que ce « Bilan » est truffé de faussetés et de mensonges. Je ne comprends absolument pas pourquoi les membres du Bureau, mentionnés plus haut, ont accepté que ce texte soit envoyé aux membres.

Le Bilan est signé « Secrétariat du R.I.N. » au lieu d’être signé par le secrétaire du R.I.N., Antoine Bilodeau. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il a été rédigé par quelqu’un d’autre.

Les faussetés du Bilan :

1 - « En décembre 2010, Richard Le Hir a décidé d’adhérer au RIN. On a donc, à ce moment-là, avec d’autres militants du RIN, constitué une équipe d’analystes qui n’a pas d’équivalent ailleurs. » FAUX. L’équipe d’analystes a été créée lorsque Richard Le Hir a accepté de devenir président « pro tempore » du R.I.N. après ma démission en janvier 2010.

2 - « Suite aux événements de février dernier, après l’annulation du projet de manifestation devant l‘Assemblée nationale, Michel Laurence a décidé de se retirer du RIN. » FAUX. J’ai démissionné en janvier 2010 en évoquant des problèmes personnels. C’était pour ne pas nuire au R.I.N. que je n’ai pas donné la véritable raison, convaincu que l’équipe en place saurait isoler Rhéal Mathieu. Ma démission n’a rien à voir avec l’annulation de la manifestation évoquée dans le Bilan. J’ai démissionné pare que Rhéal Mathieu avait alors entrepris de miner ma crédibilité auprès des autres membres du Bureau récemment arrivés et principalement Richard Le Hir et Jean-Jacques Nantel.

3 - « La campagne d’affichage de l’automne dernier visant les députés du PLQ. En réalité, ce sont des membres du BP du RIN 2010 qui l’ont mené, sans bannière.
La campagne d’affichage dans Kamouraska-Témiscouata, pour l’élection complémentaire du 29 novembre 2010, toujours sans bannière. Nous avons fait perdre la candidate libérale, cousine de Jean Charest par 195 votes. » FAUX. Ces actions n’ont jamais été décidées par le Bureau. Il s’agit d’initiatives personnelles de trois membres du R.I.N. dont Rhéal Mathieu. En plus, l’intervention dans Kamouraska-Témiscouata a été enregistrée sur vidéo et la vidéo a été mise dans YouTube sans l’accord ni du R.I.N. ni du principal intéressé apparaissant dans cette vidéo, Denis Julien.

Pour le reste, puisque je n’étais plus au R.I.N., je ne peux rien affirmer, mais je soupçonne qu’encore une fois on a travesti et embelli la réalité.

Je le répète, je ne comprends pas que les membres du Bureau aient accepté que ce Bilan soit envoyé aux membres.

Je vous dis aussi que Rhéal Mathieu et Jean-Claude Pomerleau ont un rôle et une influence démesurés au R.I.N. : ils ne font pas partie du Bureau, mais participent à toutes les réunions de ce dernier à titre de présidents de comité. Inacceptable !

Le R.I.N. s’apprête semble-t-il à convoquer une assemblée générale. Soyez-y, posez des questions, confrontez les membres du Bureau et le nouveau président au contenu de mon courriel.

Le mot d’ordre pour les membres du R.I.N. en 2012 devrait être vigilence !

« En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession ! »

Objectif : Indépendance !

Vive le R.I.N. !

Michel Laurence, président fondateur du R.I.N., 21e siècle.

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !