24 janvier 2012

Réponse à Marissal

QUI A TORPILLÉ DUCEPPE - Vincent Marissal

Mon commentaire 

"Encore une fois vous faites preuve d'une grande malhonnêteté. J'espère que le Conseil de presse sévira. Vous tentez maladroitement de faire porter le débat sur la source de la fuite alors que ce qui est en cause c'est le "traitement" que La Presse a réservé à cette affaire.

Voici un extrait du texte de Richard Le Hir vers lequel vous avez mis un lien en espérant sans doute que l'internaute moyen vous croirait sur parole sans aller vérifier. Vieille tactique.

"Dans une opération d’une rare brutalité digne des coups les plus fumants réussis par le grand magnat de la presse William Randolph Hearst aux États-Unis au début du siècle dernier, Duceppe est passé de vie à trépas. En effet, samedi matin, La Presse frappait un grand coup. Le tiers supérieur de sa première page lui était consacré, avec une photo bien léchée mais « vacharde » à souhait, et un texte faisant état d’une « utilisation douteuse des fonds publics ». Fatal à souhait.

La manœuvre est tellement grosse qu’elle mérite qu’on s’y arrête. Sur la photo, Duceppe apparaît renfrogné et buté. Ses yeux sont exorbités et ses lèvres pincées. La tête rentrée dans les épaules, il a l’air furieux. Le message de la photo est clair, c’est un sale type. Quant au texte, il est formulé pour démolir Duceppe dans l’opinion publique sans exposer son auteur ni La Presse au risque d’une poursuite judiciaire."

Voilà tout est maintenant dit et surtout tout est maintenant clair."

2 commentaires:

Laurent Desbois a dit...

On devrait vous envoyer la même mise en demeure qu'au NDP et vous actionner pour les même montants qu’ils ont menacé pour financer le Bloc, l’indépendance et une bonne vacance à Gilles Duceppe et sa belle Yolande pour une bonne vacance de repos pour toutes ces années de service qu’ils ont donné pour notre nation!!!

Yvon Godin Acadie--Bathurst - NDP dit qu’il était justifié de demander une enquête contre les agissements de Gilles Duceppe du Bloc Québécois, parce que ce dernier avait demandé une enquête contre les commandites des libéraux!!!! (RDI 23 jan 2012) WOW!!!!

Michel Laurence a dit...

Monsieur Desbois,

Je comprends que votre commentaire s'adresse à Vincent Marissal.

Enfin, je l'espère !

En fait, notre pays, nous l'avons, mais nous n'osons pas en prendre possession !

À nous d'agir et de cesser d'avoir peur !